Persona, volume II: Théorisation cicéronienne de la persona oratoire, de C. Guérin

Vient de paraître:

C. Guérin, Persona. L’élaboration d’une notion rhétorique au Ier siècle av. J.-C. Volume II : Théorisation cicéronienne de la persona oratoire, Paris, 2011.

Éditeur: Vrin
Collection: Textes et traditions
480 pages
ISBN : 978-2-7116-2351-8
48 €

Prenant la suite d’un premier volume consacré aux théories grecques de l’èthos et aux premières formalisations latines de la dimension éthique du discours, cet ouvrage aborde la doctrine cicéronienne de la persona non seulement comme une voie d’accès privilégiée aux modes de pensée rhétoriques du Ier siècle av. J.-C., mais aussi comme une véritable grammaire des comportements et des valeurs de la société tardo-républicaine.

De 55 à 46 av. J.-C., Cicéron développe une pensée rhétorique qui se veut moins une théorie abstraite de la persuasion qu’une réflexion globale sur la pratique du discours, dans sa dimension technique, certes, mais aussi sociale, politique et culturelle. En faisant se rencontrer la réalité des pratiques oratoires romaines, les héritages de la rhétorique latine développée au début du Ier siècle av. J.-C., mais aussi les diverses conceptions rhétoriques et philosophiques de l’èthos, les analyses que les ouvrages cicéroniens de la maturité consacrent à la persona oratoire parviennent à théoriser un orateur qui n’est plus une figure abstraite, mais un praticien véritablement romain et inscrit dans son contexte.

On voit ainsi apparaître une réflexion unique dans l’histoire de la rhétorique ancienne, qui ouvre la théorie du discours sur des réalités intellectuelles et pratiques qui, auparavant, lui avaient toujours échappé. Ainsi, loin de se contenter d’une transposition de la rhétorique grecque dans l’univers romain, Cicéron parvient à formaliser, dans un système rhétorique original, les règles implicites qui régissaient le comportement des acteurs politiques de son temps. C’est l’élaboration de cette théorisation novatrice que cet ouvrage entend retracer.

Table des matières

Introduction

Chapitre I Persona et conciliare dans le De oratore

Introduction
1.1. L’organisation des fonctions oratoires dans le De oratore
1.2. Conciliare et persona dans la doctrine du De oratore : étude des textes
1.3. Sermo quidam tacitus mentis : l’action oratoire comme signe
1.4. Persona, conciliare et ἦθος : remarques conclusives

Chapitre II La persona oratoire au miroir du risum mouere

Introduction
2.1. Le risum mouere, révélateur de la persona
2.2. Techniques et buts du faire rire oratoire
2.3. Manifestation des qualités naturelles dans la pratique du risum mouere
2.4. Qualités culturelles et sociales de l’orateur : 
savoir, savoir-faire, savoir- être
2.5. Ne quid iocus de grauitate decerpat : procédures de contrôle et 
contre-modèles dans la pratique du rire oratoire

Chapitre III Entre norme et particularisme : la persona dans la doctrine cicéronienne du style

Introduction
3.1. La persona dans la doctrine stylistique du De oratore : norme et excellence individuelle
3.2. Les réorientations théoriques de 46 av. J.-C. et leurs conséquences
3.3. Brutus : l’histoire du style comme défense de la persona cicéronienne
3.4. Summus orator : un orateur sans persona ?
3.5. Persona idéale ou disparition de la persona ?

Conclusion

1. Héritages grecs et réalités romaines
2. La persona et le projet rhétorique cicéronien
3. La persona, objet théorique et réalité historique

Bibliographie
Tables & index


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *