Colloque "La Réception de la théologie aristotélicienne dans l’Antiquité", Lyon, 23-24 octobre 2014‏

Les 23 et 24 octobre prochains se tiendra à Lyon un colloque sur « La Réception de la théologie aristotélicienne dans l’Antiquité », dont vous trouverez le descriptif et le programme ci-dessous.

Colloque organisé par Fabienne Baghdassarian et Gweltaz Guyomarc’h,

Université Jean Moulin Lyon 3, IrPhiL, en partenariat avec le Centre Léon Robin (UMR 8061).

Programme :

*Jeudi 23 octobre 2014, 14h-18h

14h-14h15 : Accueil des participants

14h15-14h30 : Introduction du colloque

Première session : La théologie aristotélicienne et Le Lycée, Présidence : Jean-Joël Duhot

14h30-15h30 – Michel Crubellier (Lille 3 / UMR STL) : « Reprises, révisions et ruptures dans le livre Lambda »

15h30-16h30 – Fabienne Baghdassarian (Labex RESMED / Centre Léon Robin / IrPhiL) : « Lambda 7, Lambda 9 et les indices d’un approfondissement d’Aristote par lui-même »

16h30-17h – Pause

17h-18h – David Lefebvre (Paris-Sorbonne / Centre Léon Robin) : « Le problème du cinquième élément dans le Peripatos »

* Vendredi 24 octobre 2014, 9h30-13h

Présidence : Michel Crubellier, Deuxième session : époque hellénistique et impériale

9h30-10h30 – Jean-Joël Duhot (Lyon 3 / Centre Léon Robin) : « Une révolution théologique, le stoïcisme ».

10h30-11h30 – Riccardo Chiaradonna (Roma Tre) : « Théologie et époptique aristotéliciennes dans le Médioplatonisme »

11h30-12h – Pause

12h-13h – Gweltaz Guyomarc’h (Lyon 3 / IrPhiL) : « Contemplation et analyse. Alexandre d’Aphrodise et la théologie comme science »

* 14h30-16h30

Présidence : Riccardo Chiaradonna, Troisième Session : Perspectives néoplatoniciennes

14h30-15h30 – Sylvain Roux (Poitiers) : « Intellection et simplicité. La critique de Métaphysique, Lambda 9, dans le traité 38 (VI 7) de Plotin ».

15h30-16h30 – Inna Kupreeva (Edinburgh) : « Aristote et ses commentateurs néoplatoniciens. »

Conclusion du colloque

Plus de détails : http://facdephilo.univ-lyon3.fr/actualites/agenda/la-reception-de-la-theologie-aristotelicienne-dans-l-antiquite-884337.kjsp?RH=INS-ACTU

Résumé:

Si la théologie aristotélicienne est célèbre et, dans certains de ses aspects, fréquemment commentée, si l’importance de sa contribution à l’élaboration de la pensée philosophique médiévale ne fait aucun doute, en revanche, la nature de sa réception, dans le monde antique est assez méconnue. C’est cette question, rarement posée, que ce colloque souhaite aborder, en interrogeant la manière dont les philosophes, dans l’Antiquité, ont lu, compris, utilisé ou critiqué la conception aristotélicienne du dieu. Il s’agira alors de retracer le fil de la réception antique de la théologie aristotélicienne, depuis sa postérité immédiate parmi les successeurs d’Aristote au Lycée, jusqu’à ses lecteurs néoplatoniciens. Ce champ d’études devra permettre de discerner la variété et la nature des prismes philosophiques à la lumière desquels elle a été lue ou au service desquels elle a été utilisée. En mettant mieux en évidence les enjeux véritables d’une pensée théologique pour les lecteurs antiques d’Aristote, il pourra peut-être également enrichir notre lecture moderne de la théologie aristotélicienne, en renouvelant l’approche qui est la nôtre des problèmes qui s’y posent.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *