Parution : M. Bonazzi, À la recherche des Idées

M. Bonazzi, À la recherche des Idées. Platonisme et Philosophie hellénistique d’Antiochus à Plotin, Paris, Vrin (Histoire des doctrines de l’antiquité classique, XLVI), p. 178, € 22

http://www.vrin.fr/book.php?code=9782711625789&search_back=bonazzi&editor_back=%

Le platonisme ne se réduit pas à l’exégèse des dialogues de Platon ; il se nourrit de la confrontation avec Aristote et les écoles de philosophie hellénistiques. C’est pourquoi cet ouvrage se présente comme une recherche sur les rapports entre le platonisme et les stoïciens, les épicuriens et les sceptiques à l’époque impériale. Derniers arrivés sur la scène philosophique, les platoniciens prétendent être les seuls à pouvoir résoudre les problèmes que leurs adversaires avaient soulevés. Pour ce faire ils s’approprient certaines notions et certaines doctrines de ces écoles – celles des stoïciens en particulier –, en leur donnant un sens métaphysique. Contre l’empirisme des philosophies hellénistiques, ce sont donc les Idées qui deviennent le modèle de toute réalité et le véritable critère de la connaissance. Mais comment peut-on connaître ces Idées transcendantes ? La confrontation du platonisme avec les écoles hellénistiques redonne vie au défi sceptique, auquel avaient voulu répondre les autres écoles en élaborant leur systèmes. La question est d’importance, parce que le scepticisme avait exercé son influence à l’intérieur même de l’Académie, l’école fondée par Platon. Comment évaluer cet héritage ? Les platoniciens de cette époque ont-ils vraiment réussi à exorciser ce spectre ? Plotin reprochera à ses prédécesseurs de n’y être pas arrivés, ce qui ne veut pas dire que les Platoniciens du Haut-Empire n’étaient pas eux aussi de fidèles interprètes de Platon et de véritables philosophes.

TABLE DES MATIÈRES

Remerciements

Introduction

Chapitre premier : Les débuts : Antiochus d’ Ascalon et l’ appropriation du stoïcisme

En quête d’identité : le platonisme à la première époque impériale

Antiochus d’Ascalon entre stoïcisme et platonisme
Antiochus et l’épistémologie de l’ancienne Académie
Antiochus et les nouveautés stoïciennes
Ennoiai et Idées
Les ennoiai dans le (moyen)platonisme (et au delà)
L’héritage d’ Antiochus dans le platonisme impérial
Les Idées et la pensée de Dieu : quelques observations sur Varron,
Sénèque et Antiochus
Pensées de Dieu et logoi spermatikoi : vers le système
Nouvelles réponses, nouveaux problèmes
Appendice: Le Lucullus et ses problèmes

Chapitre ii : Plutarque, Alcinoos et le problème de la transcendance

Introduction

Le platonisme et l’Académie héllenistique
Plutarque sur la différence entre académiciens et pyrrhoniens
Plutarque et les pyrrhoniens

Plutarque et les académiciens hellénistiques

Une interpretation platonisante de l’Académie : Plutarque et le commentateur anonyme du Théétète
Plutarque et le scepticisme : la connaissance du monde sensible
La connaissance du monde intelligible et divin, et le « scepticisme métaphysique »
Plutarque, Alcinoos et la connaissance des Idées
Plutarque

Alcinoos

Chapitre iii : Un regard retrospectif : Plotin, les platoniciens et le scepticisme
Introduction

Plotin et le scepticisme : l’ enjeu de V 5[32], 1-2
Longin et Plotin
Plotin et ses adversaires
La réplique de Plotin en V 5, 1
Une nouvelle épistémologie et de vieux problèmes

Bibliographie

Index locorum


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search