26-28 mai 2016 // Antiquipop : la référence à l’Antiquité dans la culture populaire contemporaine (Lyon)

À l’heure où les études antiques sont qualifiées d’inutiles et de passéistes, où le discours généralisant se concrétise dans les dispositions ministérielles mêmes, on peut penser que l’Antiquité, ce qui en reste, est condamnée à agoniser puis disparaître. Pourtant, dans le même temps, on observe, dans les médias, les productions artistiques et culturelles de masse et les nouvelles formes d’art numérique, un phénomène inverse : le surinvestissement thématique et esthétique de l’Antiquité semble envahir nos écrans et offrir ainsi une résistance à ce que lui prédisent les Cassandre.

C’est ce phénomène de résistance à la disparition, de persistance, que nous souhaitons ici interroger. La présence de l’Antiquité dans notre univers culturel et artistique contemporain ne va pas de soi, loin de là. Tout un pan de recherche innovante a récemment  été ouvert, notamment au travers des études de réception et de la théorie de la réception, dégageant plusieurs lignes d’analyse centrées tour à tour sur la bande dessinée, le manga, le péplum, le jeu vidéo… Nous voulons à présent envisager la question de la réception de l’Antiquité dans un domaine jusqu’alors minoré, si ce n’est totalement délaissé par la critique : la culture populaire dans toutes ses formes : l’univers pop, musical et vidéo, la télévision, la mode…

 

PROGRAMME ET RÉSUMÉS EN LIGNE

Le programme du colloque et les résumés des communications sont en ligne :

Le programme (bientôt disponible au format PDF)

Les résumés des communications retenues

Pour venir assister au colloque, cliquez ici : l’inscription est gratuite !

Il sera bientôt possible de télécharger le programme au format PDF.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *