3 mars 2020 // JE Du politique au psychique Les modèles de conflictualité antiques et leurs reprises modernes (Bordeaux)

Journée d’études

Du politique au psychique Les modèles de conflictualité antiques et leurs reprises modernes

SPH – Sciences, Philosophie, Humanités organisée par Marion Bourbon et Sandro Landi

Mardi 3 mars 2020 (9h-17h) MSHA > Salle Jean Borde

Cette journée se propose d’interroger les modèles qu’a produit l’antiquité pour penser les différentes modalités de la conflictualité, entendue comme processualité, dans le champ politique et dans le champ psychique. En effet, si le conflit est d’abord relatif à la cité, de sorte qu’il détermine un modèle de conflictualité politique (chez Platon ou chez Aristote), il s’est trouvé transféré au corps et à l’âme elle-même, selon des médiations que nous chercherons à interroger : quels sont les enjeux de ce transfert que la tradition biologique et médicale a opéré dès sa naissance ? quelle définition du psychique et quelle politique psychique détermine-t-il en psychologie où la passion est comprise à partir de la métaphore politique ? Jusqu’à quel point le conflit intérieur peut-il être pensé selon les modèles du conflit politique ? À travers les corpus philosophiques, biologiques et médicaux, nous questionnerons ainsi le statut de la conflictualité comme dunamis dont il faut faire usage, ce qui permet d’envisager une certaine positivité de la conflictualité.

 

Mardi 3 mars> Matin

Présidence : Marion Bourbon (Université Bordeaux Montaigne / SPH)

Introduction de la journée par Marion Bourbon (Université Bordeaux Montaigne / SPH)

9h-9h30 > Olivier Renaut (Université Paris-Ouest Nanterre / IUF / IRePh) : « La honte et les conflits de valeurs chez Platon »

9h30-9h45 > Discussion

9h45-10h15 > Arnaud Macé (Université de Franche-Comté / Logiques de l’Agir) : « Les conflits de la vertu. Dysfonctionnements et dissidences des âmes et des cités vertueuses chez Platon »

10h15-10h30 > Discussion

Pause

Présidence : Sandro Landi(Université Bordeaux Montaigne / SPH)

10h45-11h15 > Pierre Ponchon (Université Clermont Auvergne / PHIER) : « Du conflit politique au conflit psychique, la critique du réalisme politique dans le début des Lois (I.624a-632e) de Platon »

11h15-12h > Discussion

11h45-12h15 > Marion Bourbon (Université Bordeaux Montaigne / SPH) : « Usages thérapeutiques stoïciens de la conflictualité »

12h15-12h30 > Discussion

 

Mardi 3 mars> Après-midi

Présidence : Pierre Crétois(Université Bordeaux Montaigne / SPH)

13h30-14h > Claudia Moatti (Université Paris 8 / CITU) : « La conflictualité au coeur de la res publica »

14h-14h15 > Discussion

14h15-14h45 > Christophe Miqueu (Université Bordeaux Montaigne / SPH) : « Trois formes de la conflictualité républicaine moderne »

14h45-15h15 > Discussion

Pause

Présidence : Valéry Laurand (Université Bordeaux Montaigne / SPH)

15h30-16h > Pierre Pellegrin (CNRS) : « Aristote : une zoologie du conflit »

16h-16h15 > Discussion

16h15-16h45 > Giulia Scalas (Université de Lille / STL) : « La guerre des atomes : présence et absence du modèle de conflictualité chez Épicure et Lucrèce »

16h45-17h > Discussion

programme_politique_psychique


Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.